Une fuite d’eau requiert souvent l’intervention d’un plombier. Il est important de trouver rapidement la source du problème et de colmater les tuyaux concernés. En cas de retard, des moisissures peuvent se former. Si vous ne pouvez pas encore faire appel à un plombier, sachez qu’il existe quelques astuces permettant de retarder l’apparition de ces dégradations.

Extraire l’humidité et aérer la maison

Avant de faire appel à un plombier pour une fuite d’eau, effectuez quelques opérations afin d’extraire l’humidité dans les pièces concernées. En réduisant le taux d’humidité, vous évitez la formation de moisissures. Pour cela, vous pouvez utiliser une hotte ou un extracteur spécifique. La première solution s’utilise dans une cuisine quand la seconde convient pour la douche, notamment.

Dans le meme genre : Quel type de Sauna Finlandais choisir ?

Si vous n’avez pas de tels appareils, vous pouvez aérer toutes les pièces de votre maison en ouvrant toutes les fenêtres dès le matin. Vous laisserez, ainsi, entrer de l’air, mais aussi les rayons du soleil à l’intérieur. Ils aident à la réduction du taux d’humidité dans une maison.

Par ailleurs, vous devez toujours faire appel à un professionnel pour régler le problème de fuite, même si le taux d’humidité est réduit. La détection et la résolution de ce problème requièrent un réel savoir-faire. Pour vous donner une idée, vous pouvez voir ceci pour comprendre comment un plombier répare une fuite d’eau.

Dans le meme genre : L’importance de la plomberie dans les petits espaces

Contrôler les pièces pour détecter une fuite nécessitant l’intervention d’un plombier

La meilleure manière d’éviter la formation des moisissures est de contrôler régulièrement l’humidité dans votre maison. Un nettoyage complet et approfondi est recommandé une fois par an au moins. L’opération de nettoyage concernera tous les murs, le sol et le plafond de votre maison. Profitez de ce moment pour détecter des traces d’humidité ou de moisissures.

En nettoyant régulièrement votre maison, vous réduisez les risques d’apparition de moisissures. Si jamais des traces sont visibles, faites appel à un plombier pour être certain qu’il ne s’agit pas d’une fuite d’eau.

Une petite astuce, utilisez un détecteur de taux d’humidité afin de pouvoir le maîtriser. Pour rappel, il doit se situer entre 40 et 60% en été et à 30% environ en hiver. En stabilisant ces taux, vous évitez la formation de moisissures sur les murs.

Séchez régulièrement les zones humides

En attendant le grand nettoyage, vous pouvez sécher régulièrement les zones humides pour éviter les risques de moisissures :

  • Salle d’eau ;
  • Cuisine ;
  • Chambre parentale ;
  • Fenêtres.

Les méthodes classiques sont l’aération de la maison et l’utilisation d’extracteur d’humidité. Vous pouvez aussi utiliser un chiffon microfibre pour nettoyer les surfaces humides. Dans le cas d’une fuite d’eau, il est important de retirer tous les éléments poreux. Ils ont tendance à retenir l’eau et à favoriser l’apparition de moisissures.

Si des moisissures existent déjà, faites appel à un plombier et à des spécialistes pour les retirer et régler le problème de fuite.