Le niveau de chantier reste un élément indispensable en termes de topographie. Si vous ne savez pas encore ce que c’est exactement, c’est un matériel qui permet de mesurer les hauteurs sur une mire ou une règle graduée. Dans cet article, nous allons vous présenter comment mettre en place correctement votre niveau de chantier si vous voulez faire une construction.

Installer le trépied

Pour bien installer votre trépied, commencez par déplier complètement ses pieds et ajustez leur hauteur pour qu’ils correspondent à celle de l’utilisateur. Assurez-vous que l’utilisateur soit à l’aise et qu’il ne se trouve ni sur la pointe des pieds ni courbé lorsqu’il effectue les lectures.

A lire en complément : Les astuces pour optimiser l'espace dans un petit appartement

La partie supérieure du trépied ou platine doit être aussi horizontale que possible pour faciliter les réglages d’horizontalité de l’appareil. Puis, si le terrain le permet, enfoncez les bêches à refus pour assurer une stabilité optimale.

En revanche, si vous n’avez pas encore à votre disposition un niveau de chantier, n’hésitez pas à visiter https://www.topographie-laser.eu/topographie/niveau-de-chantier.html pour voir différents modèles.

En parallèle : Pourquoi les moustiques piquent les chevilles ?

Fixer l’appareil sur le trépied 

Pour attacher l’appareil photo à la platine, utilisez la molette de fixation située sous le trépied. Serrez-la avec modération pour éviter d’endommager le pas de vis.

Régler l’horizontalité

Pour le réglage, vous pouvez procéder de deux façons :

  • Régler la nivelle sphérique : utilisez les deux vis de calage orthogonal, puis placez la bulle à l’intérieur du cercle tracé sur la nivelle ;
  • Régler la bulle à coïncidence : utilisez la molette située à l’avant de l’appareil, sous l’objectif et faites correspondre les deux arcs de cercle.

Pointer sur la mire

Grâce à un viseur situé sur la partie supérieure du niveau de chantier, vous pouvez orienter approximativement l’objectif en direction de la mire.

Régler les fils internes

En regardant à travers l’objectif de l’appareil, vous pouvez voir un fil vertical, un fil niveleur et deux fils stadimétriques. 

Pour rendre ces fils nets, placez une feuille blanche devant l’objectif sans la coller et ajustez la netteté en agissant sur la molette de réglage de l’oculaire.

Régler la netteté de l’image

En effet, la netteté de l’image dépend de trois paramètres, à savoir la distance entre le niveau de chantier et la mire, la vue de l’utilisateur et la luminosité.

Cependant, sachez que ce réglage doit être effectué à chaque fois que le niveau de chantier pivote vers un autre point. La raison est que la distance entre le point de station de l’appareil et la mire peut varier en fonction des points visés.

Régler le fin pointé

En fait, la molette dite précédemment permet un centrage optimal du fil vertical de l’objectif sur la largeur de la mire, améliorant ainsi la précision des lectures. Ceci dit, ce fil est essentiel pour corriger l’aplomb de la mire. 

Pour le réglage alors, vous pouvez déplacer le fil vertical de gauche à droite ou vice-versa grâce à cette molette.